Article

Matisse BIGDELI    
Voir son profil Voir ses articles

Paris et vélo, à quoi ressemblera la ville de demain   

Auteur : Bigdeli Matisse

Enquête : -> Le vélo à Paris

Pays : France

Lieu : Paris

Langue : Français

pix

Anne Hidalgo, maire de Paris, envisage de faire de Paris la future capitale du vélo. Ainsi, elle promet une ville « 100% vélo » d’ici quelques années. La maire aimerait faire du vélo un moyen de transport majeur et favorisé car la bicyclette est pratique, économique et surtout écologique. De nombreux projets vont prendre jour sous la politique d’Anne Hidalgo qui espère « 100% » des rues cyclables en 2024. Mais des démarches et investissement onéreux seront nécessaires pour faire de Paris la ville dont nous rêvons.

Les engagements : La mairie prendra des décisions pour lutter face aux risques de vol, au sentiment d’insécurité des cyclistes, aux inégalités financières pour rendre le vélo accessible à tous. Ses engagements seront maintenus grâce aux investissements de la ville. Ils comporteront sur l’aménagement des pistes cyclables, le programme « Paris à 30 km/h », la création de places de stationnement vélo… Ces investissements sont très couteux et on estime qu’il est de 26 euros par habitant par an soit de 58 millions d’euros par an. (sources : article le monde).

Le réseau express vélo:
La création d’un Réseau express vélo (REVe) entre 2015 et 2020 a été un réel pas vers l’avant dans le domaine du cyclisme parisien. Elle permet de relier les axes Nord, Ouest, Sud et Est de la capitale et permettra de relier les bois de Vincennes et de Boulogne. Les pistes et les infrastructures installés ont déjà porté leurs fruits. Depuis l’arrivée de ces infrastructures, on constate une hausse de 50% de l’utilisation du vélo à Paris. Mais le plan vélo 2020-2026 améliorera l’ancien réseau express vélo avec l’aide des parisiens et des associations en installant 100 000 places de stationnement supplémentaires, en valorisant et en développant le tourisme à vélo, en soutenant les services publics pour nettoyer les pistes… (sources : article le monde)

L'aspect écologique du vélo:
L’usage du vélo, une bouffée d’air pur pour la planète. En effet le cyclisme ne requiert aucun carburant contrairement aux voitures, motos… et est en plus bon pour le corps et la santé. De nombreuses associations et campagnes publicitaires essayent de convaincre les parisiens de privilégier la bicyclette pour les trajets courts. En France et notamment à Paris, les premiers émetteurs de gaz à effet de serre sont les transports. La quantité moyenne de co2 émise sur un km par personne est de : 0g pour vélo, roller, marche à pied…, 20g en tramway, 80g en bus et 310g en voiture. En France, le trafic routier est responsable de 15% des émissions de particules fines, un nombre non négligeable. C’est pour cela qu’il est très important de changer nos habitudes du quotidien et d’opter pour le vélo ou autre moyen de transport qui ne pollue pas. Il faut aussi inciter les autres à contribuer à ces actions car l’union fait la force. Il est temps d’agir car la Terre est notre unique bien. (sources : artcicle fub)


Télécharger le document

Contexte NEOS : Nature et environnement

Thèmes

Nature et environnement

Pollutions
Réchauffement climatique
Économie et innovation

Transports
Organisations, institutions et actions citoyennes

Actions citoyennes
Social, culture et mode de vie

Adolescents
Adultes
Modes de vie
Sports