Parcours et enquêtes

Parcours


Les parcours sont constitués chacun d’une douzaine d’enquêtes.

puce Quatre enquêtes s’attachent à une présentation quantitative et qualitative des facteurs presents.

puce Quatre enquêtes s’arrêtent sur les enjeux.

puce Quatre enquêtes sont sur sur les acteurs et les solutions en cours ou possibles.

Pour proposer un nouveau parcours, vous devez être inscrit et connecté !

Parcours : Opération CAC 2025

Introduction
Préparons nous aux enjeux environnementaux de 2025!!
Partageons les connaissances, protégeons la planète avec l'Expo2025!!

Etape 1

Réalise une vidéo de 30 secondes sur une solution ou un acteur de ton
pays pour un monde écologiquement plus juste!!


Etape 2

Poste ta video sur Global Reporters et récupère le plus de vote.


Etape 3

Les vidéo les mieux notées seront classées par pays et par contexte sur
l'Atlas Reporters et seront mis à l'honneur lors de l'Exposition
Universelle en 2025 à Paris!!


Les parcours ... dans tous ces Etats t'aideront à décrire une solution
ou un acteur citoyen, associatif, local, national ou international.

Objectifs des parcours
« Migrations massives », «réchauffement climatique», « perte de
biodiversité »: les problèmes environnementaux et sociaux depuis
longtemps prédits surgissent dans notre
quotidien. Autant d’alarmes « hypermédiatisées » poussant des peuples
à se refermer sur eux-même.
Face à ces catastrophes, des alternatives se mettent en place: des
acteurs du marché se voient une responsabilité sociale, l’économie est
rendue collaborative, le peuple se
mue en société civile et les Etats accompagnent la démocratie participative.
Quant à elles, régulièrement, les Expositions Universelles s’adressent
aux “ citoyens du monde, leur permettant de s’exprimer et de débattre
sur des projets qui contribuent à
la construction d’un avenir meilleur”.
A l’heure de la société numérique, l’association ExpoFrance 2025
réunie autour de la candidature de la France pour organiser
l’exposition universelle 2025. Il s’agit de
rassembler le monde sous le mot d’ordre “Des connaissances à
partager, une planète à protéger”.
Mais en 2017, existe-t-il un moyen suffisamment flexible pour donner
toute sa place à un citoyen particulier, avec ses représentations, ses
origines culturelles, son contexte
économique, tout en laissant à l’Autre la possibilité de présenter son
environnement selon ses propres représentations, de mettre une âme là
où un citoyen français mettra un
nom latin ?
Peut-on trouver un dispositif à même de faire émerger des idées, des
acteurs, des solutions pour une intelligence collective au profit
d’enjeux communs?
Est-il possible recentrer le besoin d’appartenance autour du
territoire que chacun partage?
De valoriser la diversité sans uniformiser?
Redonner une prise sur le réel à chacun face à cette mondialisation
accélérée est-il utopique
Y-at-il un moyen de faire converger les savoirs fondamentaux, les
avancées scientifiques et les données locales autour d’enjeux communs
dans un monde noyé par
l’information?
Propose-t-on aux citoyens de se réunir autour d’événements, simples,
pragmatiques, profitables à tous, avec un impact écologique avéré,
quelque soit son territoire?
Bref, existe-t-il un outil universel qui ne célèbrerait pas pour
autant l’universalisme ?
La France d’hier a proposé au monde ses lumières; philosophes,
mathématiciens, sociologues pensant pour un monde meilleur, mettant
l’homme au centre des processus de
décisions et les réunissant autour des valeurs de liberté, d’égalité
et de fraternité.
La France d’aujourd’hui se réinvente autour de ces valeurs humanistes,
avec les nouvelles technologies : ces dernières mises au service des
premières.
Pour leur part, la société civile en général et le système scolaire en
particulier voient dans l’innovation une liberté pédagogique, dans la
collaboration avec des structures
extérieures à sa communauté une richesse et dans l’utilisation des
technologies une réponse aux enjeux du monde de demain. Le tout pour
permettre aux citoyens d’être
acteurs d’une intelligence collective et pas seulement participant à
une intelligence artificielle.
L’action CAC 2025 que nous présentons ici tente de participer à ce
mouvement, de partager l’expérience de terrain de ceux qui la portent
et ses solutions innovantes.
A partir des préceptes posés dans un ouvrage publié en 1999, notre
association d’enseignants développe, dans un processus itératif, des
outils pédagogiques originaux:
-Un réseau international
plus de 800 jeunes de 13 à 18 ans de 11 pays bénéficient librement de
8 parcours pédagogiques de 12 enquêtes réalisés par des collectifs
d’enseignants de différents
territoires
- L’atlas Global Reporters
Des savoirs avec plus d’un millier de productions scientifiques,
journalistiques et artistiques présentant les acteurs, les facteurs,
les enjeux et des solutions locales depuis
2000.
- Le CAC Vert,
un indice environnemental ludique et pédagogique, déclinable au nom de
la communauté scolaire, que les jeunes défendent avec leur enseignants
et leur partenaires locaux
- Le CAC index
dans un monde noyé par l’information, Global Reporters a développé
en 2011 un index, classant les connaissances selon les besoins
particuliers des citoyens, de leur territoire et de ses enjeux.
- Des Opérations CAC
des thématiques d’actions autour des DEEBTS (Déchets, Energie, Eau,
Biodiversité, Transport et Santé), les enjeux du monde de 2025,
expérimentées et portées avec un
grand enthousiasme par les jeunes eux-mêmes depuis 2013 à Paris.
- Une fête Ambassadeur CAC
réunissant les jeunes et les acteurs locaux autour d’un language
commun: le CAC Vert.
Autant d’outils et d’événements pour que savoirs comme données,
enseignants comme intervenants, collectivités territoriales comme
avancées technologiques fassent
converger les actions autour d’objectifs pratiques: un impact
écologique positif. Pour qu’ensemble, l’expo France 2025 soit “de
partager l’innovation, de promouvoir le progrès
et d’encourager la coopération.”
A l’heure du monde numérisé et de la transition écologique, nous
sommes persuadés qu’ensemble nous pouvons faire de l’Exposition
Universelle 2025 le moyen d’excellence
pour “Les connaissances à partager, la planète à protéger”.

Enquêtes

Etape 1
Etape 2
Etape 3