Parcours et enquêtes

Enquête : Acteur économique et développement durable

Parcours : La ville

Langue : Français

Télécharger le document :

separation

Questions

Question Peux-tu rappeler quels sont les principaux problèmes sociaux, économiques ou environnementaux auxquels fait face dans la ville que tu habites?

Question Décris ici un acteur gouvernemental pour tenter de trouver une solution à ces ou un des ces problèmes.

Question Pourrais-tu expliquer en quoi son action rentre dans une perspective de développement durable ?

Question Précise ici son domaine d’action (éducation, eau, déchets, énergies…) et ses objectifs principaux.

Question Quel est son budget global ?

Question Quelle est la part de son budget alloué au développement durable?

Question Peux-tu partager deux ou trois actions avec un impact positif sur le développement durable dans ta ville?

Question Comment un habitant de ta ville peut-il soutenir ou promouvoir ce genre d’action ?

Question As-tu d'autres informations à partager sur ce sujet

Question Peux-tu partager ici les ressources (sites internet et ouvrages) utilisées les plus interessantes

separation

Ressources recommandées

Ressource Le tram en bout de course
article du Monde du 23 novembre 2012
Type de ressource: Document
Le tramway propose une nouvelle vision de la ville. Mais à quel coût?
Auteur : Paris Montaigne

Ressource Le tri des déchets se simplifie / 20 minutes
Type de ressource: Document
TRI SÉLECTIF - En matière de recyclage des déchets et de sensibilisation des citoyens aux bonnes pratiques, il existe de nombreuses expérimentations en France... Des lombrics pour manger les déchets organiques de votre poubelle. C’est une des solutions expérimentées actuellement par certains quartiers du Grand Lyon pour améliorer le tri des déchets dans l’habitat collectif. «Ca ne sent rien, c’est très efficace et cela produit du très bon composte», explique Isabelle Nehlig, responsable de la communication à la direction propreté du Grand Lyon. Cette expérimentation est menée dans 55000 foyers volontaires et accompagnés. Et à l’image de cette initiative, la plupart des innovations en matière de tri des déchets dans les zones urbaines utilisent le mode expérimental. «Il ne faut pas idéaliser, tout le monde n’a pas les réflexes en matière de tri», explique Stéphanie Foucard, d’Eco-emballages. D’où la nécessité d’expérimenter, de produire des chiffres et d’analyser les comportements des citoyens. «Les résultats de ces tests nous permettent (ou pas) d’élargir les dispositifs.» «Tous les plastiques, sans discernement» Concrètement, que disent ces chiffres? Qu’une écrasante majorité des Français se dit favorable au geste de tri. Pourtant, en parcourant les rues de la capitale ou des grandes villes françaises, on se rend compte que la réalité est moins reluisante: nombreux sont les immeubles ne triant pas, et beaucoup trient mal. Il y a deux principaux écueils à l’amélioration du tri sélectif dans l’habitat collectif urbain, continue Stéphanie Foucard: «Premièrement, l’adaptation des équipements. Beaucoup de locaux à poubelles, surtout dans les grandes villes, sont par exemple toujours inadaptés au tri. Ensuite, la sensibilisation pose problème, et lorsque vos voisins font des erreurs, ça peut vous décourager.» C’est pourquoi les expérimentations vont, tant que possible, toujours dans le sens d’une facilitation des gestes. A titre d’exemple, 51 collectivités mènent depuis début 2012 un test auprès de 3,7 millions d’habitants visant à élargir les types de déchets pouvant aller dans les poubelles jaunes. «Ils peuvent désormais y jeter tous les plastiques, sans discernement, puisque nous travaillons en amont avec les entreprises à la conception des emballages et en aval avec les centres de tri pour améliorer la recyclabilité», continue Stéphanie Foucard. En triant moins, les habitants trient plus. Une expérience qui, si elle est concluante, devrait être élargie. «Mais nous devons faire un effort de communication important, conclut Stéphanie Foucard, car on demande souvent aux citoyens de changer leurs habitudes.» Et il ne sera pas facile d'expliquer que jeter plus de déchêts différents dans la même poubelle permettra d'améliorer le tri.
Auteur : Paris Montaigne

separation